I solation des combles : un moyen efficace de faire des économies d’énergie. L’isolation des combles est un choix de rénovation énergétique à prioriser. En effet, jusqu’à 30 % des pertes de chaleur se font par la toiture. Cette isolation est donc celle qui permet de faire le plus d’économies d’énergie pour un faible coût, ce qui en fait une solution très vite rentabilisée.

Si l’isolation de votre maison a besoin d’être renforcée, Etxe Ekologia vous recommande de faire en priorité l’isolation des combles. Découvrez ses avantages :

  • Jusqu’à 30% d’économies sur votre facture de chauffage
  • Une rentabilité très rapide : grâce à son coût très abordable et aux importantes économies qu’elle génère, l’isolation des combles est rentabilisée en moyenne en 5-6 ans.
  • Des aides pour réduire considérablement votre investissement : crédit d’impôt à 30%, prime énergie et TVA à 5,5%

Les experts en rénovation énergétique de ETXE EKOLOGIA maîtrisent différents modes d’isolation des combles perdus ou habités :

  • Pour isoler les combles perdus, le soufflage d’isolant est la solution la plus adaptée. En effet, quel que soit le type d’isolant thermique choisi (isolant minéral ou d’origine végétale), le soufflage permet de le déposer uniformément, même dans les endroits les plus difficiles d’accès. Cette technique économique permet de réduire au maximum les déperditions thermiques.
  • Pour isoler les combles habitées, l’isolant peu être placé derrière une contre-cloison maçonnée ou directement sur l’ossature. L’isolant, en laine minérale ou en laine végétale, est alors collé ou fixé mécaniquement au support puis recouvert de plaques de placoplatre.
  • Dans le cadre d’une isolation de combles habitées, l’isolant peut aussi être constitué de panneaux composites ou complexes de doublage. Cette solution évite la contre-cloison puisqu’elle fait appel à des panneaux isolants (de type polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane ou laine minérale) déjà revêtus d’un parement en plâtre. Ce parement peut ensuite être décoré selon votre choix (peinture, tapisserie, bardage, etc.).

La performance de votre isolation

La performance d’un isolant dépend de sa conductivité, de son épaisseur et de sa résistance thermique. Pour optimiser l’isolation des combles, la RT sur l’Existant (définie par l’arrêté du 3 mai 2007) recommande de se concentrer sur les traitements de l’étanchéité à l’air et des ponts thermiques. Concrètement, une isolation efficace répond à des exigences précises :

  • Résistance thermique : 4,0 m2.K/W en combles aménagés
  • Résistance thermique : 4,5 m2.K/W en combles perdus

Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant. Pour information, les critères pour être éligible au crédit d’impôt son beaucoup plus exigeants :

  • Planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles : résistance thermique ≥ 7 m2.K/W
  • Rampants de toiture et des combles aménagés : résistance thermique ≥ 6 m2.K/W

Un crédit d’impôt à 30% pour isoler vos combles

Pensez à réduire le coût d’investissement de votre isolation des combles grâce au crédit d’impôt 2018. En effet, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal de 30%, et sans conditions de ressources. Notez que si vous n’êtes pas imposable, vous percevez tout de même un chèque de la part des pouvoirs publics.

Obtenir Une Étude Gratuitement